École Gambetta La Teste de BuchVous devez vous souvenir que c'est à l'Assemblée Générale du 6 novembre 2009 que le CA de l'Aspit a proposé le lancement de la pétition.
Nous demandions le maintien de toutes les façades de l'école. En effet, la façade côté Mairie peut
paraître la plus intéressante ; cependant il nous semble que celle faisant face à l'église, bien que moins « remarquable », devrait être conservée

ne serait-ce que pour maintenir une harmonie avec l'église.

 


Quoiqu'il en soit, nous pensons que ce bâtiment mérite dans sa totalité d'être défendu.
L'argument financier régulièrement avancé par la Municipalité ne nous satisfait pas.
Détruire un immeuble construit avec des matériaux inaccessibles aujourd'hui (pierres, briquettes) pour le remplacer par un bâti en brique – au mieux – ou en parpaings – au pire – , ne peut nous convaincre qu'il y ait là une économie pour la collectivité.

Entre le 6 novembre 2009 et le 16 avril 2010, date à laquelle nous avons remis la pétition en main propre à Monsieur le Maire, nous avons récolté environ 1000 signatures. Ceci fut possible grâce à vous tous, en partie, et grâce à des actions menées devant l'école Gambetta et le marché de La Teste.

L'accumulation des dossiers et en particulier celui de la Halle ne nous a pas permis de faire mieux.

Nous tenons à signaler que cette pétition, sauf cas extrêmement rare, a reçu un excellent accueil de la part de nos concitoyens et bien sûr, surtout, de nos concitoyennes. C'est ce qui nous fait penser que d'autres actions, par exemple devant les autres écoles de La Teste, auraient pu doubler le chiffre. Pour ce faire, il eut fallu plus de volontaires et nous n'avons pas su vous mobiliser.

Souvenez-vous de notre détresse...

AU SECOURS !
Chers adhérents, nous avons besoin de vous pour la campagne de signature de la pétition. Nous serons au marché de La Teste le dimanche 27 décembre de 11h à 12h30 ainsi que le jeudi 7 janvier.
Venez le plus nombreux possible  pour nous soutenir et nous aider.
Le Conseil d'Administration.

Renseignement tel au 05 56 66 36 57.

Fin avril nous avons rencontré M. Ducros (ingénieur urbaniste de la Mairie) qui nous a confirmé que la façade côté Mairie et celle-là seulement, serait, sous certaines conditions, conservée. Nous ne savons encore si ce sera la totalité ou une partie.

Un nouveau rendez-vous avec Monsieur le Maire le 9 juillet confirme le flou dans lequel nous nageons depuis des mois. Il nous est dit qu'il faut attendre le dépôt de permis pour avoir accès au cahier des charges. Or, c'est dans ce cahier des charges que sera signifié clairement l'obligation, pour le constructeur, de maintenir une façade. De ce fait, nous n'avons AUCUN moyen d'arrêter l'affaire si les promesses ne sont pas tenues !!!

Ce dépôt devait être fait fin septembre, selon M. le Maire, ou fin octobre selon d'autres sources. Lors de notre rencontre impromptu le lundi 18 octobre avec M. EROLES, nous avons compris que le permis ne serait déposé que courant novembre, le constructeur n'étant pas encore choisi. De ce fait, il y a peu de chances que nous puissions tirer un bilan de ce dossier au cours de l'Assemblée Générale 2010.

Nous maintenons notre revendication sur la totalité du bâtiment car nous demeurons persuadés qu'il peut être conservé s'il y a une volonté politique. Sans doute manque-t-elle !
Pour le moment donc, restons mobilisés.

Dernières actualités

Adhérez à l'ASPIT !

Nous contacter

téléphone

mail

adresse mail

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience