La halle de La Teste de BuchLa halle en bois de 1895 est partie à La Hume en 1974, offerte à la ville de Gujan pour le Franc symbolique..
Ce patrimoine cher aux testerins a fait l'objet de nombreux courriers et réunions afin d'obtenir son retour à La Teste, et ce, depuis 2004.
En octobre 2009, l'ASPIT fait une demande écrite à Monsieur le Maire.

La réponse énonce clairement le refus d'une quelconque participation de la Municipalité, en laissant le choix à une autre association, l'ADDU FU, de prendre tout à leur charge .

« il faut sauver l'ancienne halle du marché » SO du 29/12/2009
Un Comité de défense du patrimoine lance un appel pour rapatrier la halle : ces associations sont : AAPM, ADDU FU, ASPIT, SHAA .

« Où installer l'ancienne halle en bois du marché ? » SO du 30/01/2010.
Suite à la décision du Maire de Gujan-Mestras de restituer la halle, et d'en offrir le démontage, le collectif retient trois possibilités d'implantation, l'ASPIT : Place Jean Jaurès (ex place du Coum), l'AAPM : l'emplacement du futur musée, et l'ADDU : le pôle forestier du Natus. « Mais qui va payer le transport et la reconstruction ? »

Cherchant de l'aide, l'ASPIT a rencontré les élus, le Sénateur-Maire de Gujan, le Conseiller Général, la COBAS qui promet une aide technique et logistique et le Député, un peu de son enveloppe parlementaire.

Nous apprenons par voie de presse, que l'ADDU ne voulant pas rester inactive commence le déménagement en transportant tuiles et pavés.

« La halle au Natus » La Dépêche 25/02/2010.

Forte de sa participation l'ADDU est persuadée du choix du Natus et fait dorénavant cavalier seul ...

« Nouveau destin pour la halle du marché » La Teste mag, mars 2010.

Nous pouvons lire « deux projets sont en lice, portés par deux associations, l'ASPIT a proposé de remonter la halle en centre ville, sinon de l'installer sur le port. » « l'ADDU FU propose l'installation au Natus en vue d'une maison de la forêt et de l'usage ». Le conseil des sages exprime sa préférence pour le port. Le port étant géré par le Conseil Général,

Monsieur le Maire fait une demande écrite le 10/02/2010.
La Municipalité annonce qu'elle retiendra le projet le mieux abouti et le plus réalisable.

« halle au port ou au Natus ? » SO 19/03/2010, le mystère demeure et les langues vont bon train : L'ASPIT est très sollicitée par ses adhérents et autres testerins, tous manifestant leur préférence pour le port.

« Pas de port pour la halle » SO 17/05/2010.

Le Conseil Général a émis un avis défavorable, mais pas les professionnels du port.
Le Conseil Général prend position pour le Natus ( ?).
La balle est désormais dans le camp de la mairie.
À noter : il n'y a eu aucune délibération en conseil municipal. En juillet 2010, réponse du maire à l'ASPIT, choix du Natus en tant que projet le plus abouti. Les photos qu'il nous remet montre des poutres et bois en très mauvais état : le démontage s'est-il bien passé ? Il n'y a pas de subvention pour la reconstruction.

Alors quand verrons-nous un aboutissement ?

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience