Voici  10 questions qu'ASPIT a posées à tous les candidats aux élections municipales 2014: nous en attendons les réponses.

1. l'inventaire des maisons historiques (XVII°, XVIII°, XIX° et XX° siècles) de notre commune n'a pas été achevé. Vous engagez-vous à le faire en coordination avec notre association?

2. Cet inventaire achevé, vous engagez-vous à une harmonisation grâce à une Charte Architecturale?

3. Pensez-vous créer des AMVAP (aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine) dans le centre ville?

4. Avez-vous des modifications à apporter au PLU 2013? Si oui, quelles sont-elles? Et vous engagez-vous à faire respecter ce PLU modifié sans dérogation du Conseil Municipal?

5. Vous engagez-vous à respecter le classement communal (article L.123-1-7 du Code de l'Urbanisme) actuel et à l'étoffer en concertation avec notre association? Si oui, pouvez-vous vous engager fermement à sauvegarder l'ancien Hôtel de Ville, l'Eglise Saint-Vincent, la Maison Lalanne ainsi que tous les bâtiments protégés?

6. Pouvez-vous vous engager à ne pas donner l'autorisation d'abattre les arbres centenaires (et plus) du centre ville et du port?

7. Avez-vous un projet de ZAC?

8. Quel est votre projet pour le port de La Teste?

9. Quel est votre projet pour le terrain du stade Jean de Grailly et celui de l'ancien gymnase des Jeunes du Captalat?

10. Quel est votre projet pour l'ancien Hôtel de Ville?

 

Les réponses des candidats

ASPIT a reçu une première réponse à ses 10 questions: celle de Monsieur Pradayrol, que nous remercions pour la rapidité de sa réaction et le contenu de sa réponse, que voici:

pdfPierre Pradayrol

La réponse de Monsieur Patrick Davet

pdfPatrick Davet

 La réponse de M. le Maire

pdfréponse_de_M._Eroles.pdf

 

La réponse du maire sortant - JJ Eroles - qui arrive un peu tardivement, a fait réagir la Présidente de l’ASPIT. « C’est un virage à 180° qui nous est proposé. Ainsi, la lutte que nous avons menée pendant 6 ans n’avait pour cause qu’une incompréhension mutuelle ? Ou bien JJ Eroles s’est-il rendu aux arguments de notre association ? Nous ne savons que penser de ce TRÈS rapide et TRÈS opportun revirement. Nous sommes soucieux de son manque de courage à assumer la responsabilité des destructions de notre patrimoine immobilier et naturel (150 arbres environ abattus en 3 ans). »

ce 19-3-2014

 

Comme promis, nous publions la suite des réponses des candidats (21-3-2014)

pdfréponse du Front Bleu marine

 

Dernières actualités

Adhérez à l'ASPIT !

Nous contacter

téléphone

mail

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience